La France peut faire baisser durablement le prix du gaz

Alors que la température commence à baisser progressivement, au moment où la crise économique se confirme et où l’on entrevoit même une récession, une très mauvaise nouvelle vient de tomber : le Conseil d’Etat vient de suspendre hier le gel des tarifs réglementés du gaz.

Voilà de quoi inquiéter les 10 millions de ménages français qui en bénéficient. La hausse qui devrait être répercutée est en effet évaluée entre 8,8 et 10 % ! Les lendemains de fête vont avoir un goût très amer, surtout si l’hiver est rude…

Le Gouvernement a désormais un mois à peine pour trouver une solution à ce problème. Laissons cela à Monsieur Eric Besson, ministre chargé de l’Industrie et de l’Energie.

Mais que l’on réfléchisse un peu à moyen et long terme : cette énergie, nous l’importons massivement (98 %) à grands frais (9,7 milliards d’Euros). Disposer d’une ressource d’énergie est un actif économique et stratégique incomparable. Les russes ne s’y sont pas trompés, en sécurisant leurs approvisionnements vers l’Europe grâce au nouveau gazoduc Nord Stream inauguré triomphalement par Dmitri Medvedev, Angela Merkel et… François Fillon.

Aussi, je me permets d’attirer l’attention du gouvernement, mais aussi de l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle, sur les gaz de schiste. Car oui, la France possède des hydrocarbures, emprisonnés dans des gisements non conventionnels. Nous avons bel et bien du méthane sous le sol métropolitain, juste sous nos pieds !

Comme je l’ai déjà démontré dans un précédent billet, l’exploiter, c’est à la fois améliorer notre balance commerciale (et peut-être sauver par la même occasion le fameux triple A), créer des emplois, garantir une meilleur indépendance énergétique… mais surtout faire baisser le prix du gaz ! Cela ne nécessite ni arbitrage, ni loi. Il suffit de laisser le marché national s’approvisionner localement et d’encadrer l’exploitation. C’est une question de volonté politique.

Bien sûr, cela prend un peu de temps pour que l’exploitation produise des effets sur les prix. Mais les résultats sont impressionnants : aux Etats-Unis, le prix a été divisé par 3 en 3 ans.

Alors qu’attend-on pour s’y mettre ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s