Brisons les idées reçues sur les hydrocarbures de schiste

Nous pensions que lors de la conférence environnementale qui se tenait au Palais d’Iéna jusqu’à samedi et dans un contexte où la France recherche des moyens de croissance et des relais de compétitivité, une énergie domestique, abondante et à bas prix aurait retenu l’attention du gouvernement : à savoir les hydrocarbures dits de schiste. Que nenni ! Si l’on croit au Père Noël, la courbe du chômage s’inversera tout de même contre vents et marées dans les 360 jours à venir avec l’aide du Saint Esprit sans doute à défaut d’un esprit sain. Le Président Hollande, mettant ses pas dans ceux de Nicolas Sarkozy, a fait un copié-collé dont la France aura beaucoup de mal à se relever.

Après cette conférence, qu’il nous soit permis de briser plusieurs idées reçues sur ces hydrocarbures. Tandis que l’on s’interroge sur le bouquet énergétique français du futur, les hydrocarbures de schiste mobilisent l’attention mais font l’objet d’idées fausses et tendancieuses qui sont dommageables au débat. Il n’est que temps de rappeler les faits pour que chacun puisse comprendre les enjeux des choix à venir.

Je vous propose de lire la suite sur le Huffington Post qui a bien voulu publier ma tribune.

Publicités